The rise of digital money transfers in Africa

12.The Nation.png

2 Jun 2016

“Ils ont pesé 31,4 milliards d’euros en 2015. Ces dernières années, les transferts d’argent vers l’Afrique subsaharienne ne cessent de croître. En 2016 et 2017, ils devraient encore augmenter sur un rythme de croisière de 3,5 % par an. Si, durant la dernière décennie, les deux poids lourds du transfert en Afrique, Western Union et MoneyGram, pouvaient dormir sur leurs deux oreilles, c’en est fini. Les start-up qui entendent bouleverser le secteur à coups d’innovations digitales se sont lancées dans la course.”l